« Ce qui est valable pour Thione Seck l’est aussi pour Khalifa Sall. Et l’Etat a fermé les yeux sur la procédure… » C’est la réponse formulée par l’avocat, ce dimanche, sur les ondes de la Rfm.

Me El Hadji Diouf explique que « l’article 5 de l’Uemoa qui confère le droit d’être assisté par un avocat, dès l’interpellation, ne parle pas de personnes. »

Ce qui lui fait dire que « Khalifa Sall a été empêché d’avoir un avocat« , raison pour laquelle, « la Cedeao a condamné l’Etat du Sénégal à payer 20 millions FCfa.«

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here