Au sortir de la conférence de presse de la plateforme Pencum askan wi, ce mercredi au siège de Bokk gis gis, sur la VDN, des jeunes se sont frottés aux forces de l’ordre. Il y a eu brièvement des échanges de pierres et de grenades lacrymogènes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here