L’accusé Abdou Wahab Diallo devra prendre son mal en patience. Attrait, ce mardi, à la barre de la chambre criminelle de Dakar pour vol en réunion commis avec usage d’arme, de véhicule, d’association de malfaiteurs et de violence, il n’a pas été jugé. Son procès est renvoyé au 30 avril prochain pour la comparution des témoins. En effet, les faits qui lui sont reprochés remontent au 5 juillet 2014. A cette date, le sieur Diomaye Yatt, assisté par d’autres personnes, conduisait l’accusé Abdou Wahab Diallo à la brigade de Gendarmerie de la Foire pour vol portant sur la somme de 10 millions 720 mille francs Cfa.

Mieux, il a mis à la disposition des gendarmes un couteau avec une manche en bois et une lame en acier qu’aurait détenu l’accusé au moment de commettre son forfait. S’expliquant sur les circonstances du vol, la victime, Diomaye Yatt, déclare avoir affrété le taxi que conduisait l’accusé pour se rendre à l’agence de la CBAO des parcelles où il devait verser le montant du préjudice pour le compte de la station où il travaillait. Mais, il a précisé qu’en cours de route, prétextant qu’il voulait remettre de l’argent à sa tante, le taximan s’est arrêté avant d’ouvrir la malle de son véhicule pour permettre à un individu d’y sortir.

Sur ces entrefaites, le chauffeur lui aurait aspergé un gaz asphyxiant pour le neutraliser tandis que son acolyte s’était emparé de son sac contenant l’argent avant de quitter les lieux. Le plaignant renseigne que l’accusé essayait de le faire passer pour un agresseur auprès des riverains et ceux-ci, confus, les avaient retenus le temps de vérifier leurs dires. Finalement, les témoins ont fini par découvrir que Diomaye Yatt avait affaire à des malfrats.

L’exploitation du téléphone de l’accusé a permis de relever qu’il s’était, à plusieurs reprises, entretenu avec un certain Amadou Coly, mécanicien établi aux côtés de la station Shell. C’est ce dernier qui lui aurait informé que Diomaye Yatt détenait de l’argent par devers lui. Inculpé, Abdou Wahab Diallo a nié les faits qui lui sont reprochés en rejetant toute la responsabilité sur Amadou Coly qui a disparu dans la nature avec le sac contenant l’argent. Appelée à la barre ce mardi 9 avril 2019, l’affaire a été renvoyée jusqu’au 30 avril pour la comparution des témoins.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here