RDI (Dakar) – L’équipe nationale du Sénégal de Vovinam Viet Vo Dao vient de terminer un regroupement interne d’une semaine à la piscine olympique, en vue de la préparation de la Coupe d’Afrique des Nations, au Burkina, du 26 au 28 juillet 2019.Sous la supervision de l’entraineur, Maître Gérard David Ndiogoye Ceinture noire 4e Dang, Deux fois champion d’Afrique et deux fois champion du monde.

Pour le Coach national, ce regroupement, organisé du 12 au 19 juillet 2019, est une période d’affutage pour peaufiner les stratégies et se préparer mentalement pour bien aborder la compétition. 12 combattants dont 3 mondialistes seront alignés, un effectif modeste par rapport à d’autres pays tels que le Mali qui présentera une centaine de combattants.

Le Sénégal peut quand même compter sur un groupe homogène qui allie jeunesse et expérience. La confirmation est faite que le morale est au beau fixe et que la balle est dans le camp du ministère qui a pris tous les engagements afin que notre pays soit bien représenté lors de cette haute compétition internationale.

Pour Maître Seydina Diouf, Président du CNP, l’objectif de 2019 est de 30 médailles pour les 12 athlètes polyvalents qui vont se présenter sur les 4 tableaux : combats, techniques de ciseaux, quyen (katas) et song luyen (combats codifiés). Il faut rappeler que le Sénégal est très respecté au niveau international dans cette discipline ou l’équipe nationale dispute depuis un an la première place africaine avec le Burkina, après l’avoir occupé depuis 2005.

En effet lors de l’édition de 2017 des championnats d’Afrique, un soutien tardif des autorités sportives a valu aux athlètes sénégalais une arrivée à Bamako à la fin du tournoi et donc une très faible participation. Cet incident n’a pas empêché de récolter 20 médailles au total.

D’après le CNP, l’encadrement est dans l’attente de la confirmation du soutien des autorités. Il reste optimiste car le ministère a validé la fiche technique et tout est mis en place pour une bonne participation à ces joutes africaines. Il reste tout simplement la mise en œuvre et l’encadrement espère que tout se déroulera selon le programme prévu. Le Président du CNP confirme que l’équipe de 2019 a un très bon niveau et si tout se passe correctement, le Sénégal frappera un grand coup car il alignera des superchampions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here