Les musulmans vivant en République démocratique du Congo (RDC) seront privés de visa d’entrée en Arabie saoudite pour participer au pèlerinage à La Mecque, en raison de l’épidémie Ebola, qui sévit depuis un an, dans l’est du pays, a appris l’AFP, jeudi 25 juillet, auprès de la communauté musulmane.
C’est la réaction d’un délégué de la communauté musulmane congolaise au refus de l’Arabie Saoudite de délivrer des visas aux musulmans de la RDC désireux d’effectuer le pèlerinage à La Mecque.

Ce pèlerinage annuel prévu dans les prochaines semaines, est le cinquième pilier de l’Islam, derrière le jeûne du mois de ramadan, l’aumône faite aux pauvres et nécessiteux, la prière et la profession de foi.
Le ministre saoudien des Affaires religieuses explique sa décision par le risque de contamination de plusieurs millions de personnes qui vont se rendre à La Mecque. L’épidémie d’Ebola a fait des centaines de morts de Rdc.
El Hadj Ali Mwanyi, représentant légal de la communauté musulmane de la RDC, est interrogé par Poly Muzalia.

La RDC qui compte environ 80 millions d’habitants à majorité chrétienne, estime à 10% de la communauté musulmane.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here