Le Front pour une révolution anti-impérialiste populaire et panafricaine (Frapp) exige la libération du camarade Guy Marius Sagna, arrêté et placé sous mandat de dépôt, ce jeudi, devant la Cour suprême.

Détention…

Selon la plateforme, Guy Marius Sagna est un citoyen en détention arbitraire.  » Il a été injustement et illégalement arrêté puis détenu à la section de recherche de Colobane », déclare Aliou Badara, membre du mouvement.

Zèle…

Pour les membres de Frapp/France dégage, le zèle avec lequel le procureur cherche à punir Guy Marius Sagna, pour avoir fait son devoir, qui est d’éveiller les consciences de ses concitoyens et d’exercer légalement les libertés fondamentales, est inadmissible et indéfendable.

Instruction…

Pour rappel, sur place à Colobane, les gendarmes enquêteurs lui ont signifié que c’est sur instruction du procureur de la République qu’ils l’ont arrêté pour lui demander de s’expliquer sur ses propos qu’il a lui-même librement exprimés sur son mur facebook, la veille de son arrestation.

Infraction…

D’après les membres de Frapp/France dégage, aucun des éléments de fait invoqués par le procureur n’est susceptible de faire présumer l’existence d’une infraction. « Dans une période où les intérêts individuels ou partisans ont pris le pas sur l’intérêt général, où de nombreuses autorités se croient au-dessus des lois, ce délit pourrait permettre de sanctionner de gros dérapages », disent les camarades de Guy Marius Sagna.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here