Depuis plus d’une semaine, des réfugiés mauritaniens ont élu domicile, devant les locaux du Haut-Commissariat des réfugiés (Hcr), pour dénoncer leurs mauvaises conditions de vie, informe la AZik fm, repris par seneweb. Ils ont fait face à la presse, pour pointer du doigt le Haut-Commissariat des réfugiés et les autorités sénégalaises.

«Vous voyez ici, ces personnes sont des réfugiés mauritaniens. Nous sommes là parce que le Hcr ne nous assiste pas, ne nous protège pas, ne s’occupe pas de nos soins, ni de la scolarisation de nos enfants. Nous n’avons pas où loger. Toutes ces personnes que vous voyez ici sont des gens qu’on a fait sortir de leurs lieux d’habitation, parce qu’ils n’ont pas de quoi payer», a dénoncé Bocar Demba Diop.

Ainsi, ils demandent à être réinsérés par le Gouvernement. Non sans menacer, de durcir le ton si les autorités compétentes ne réagissent pas.

« Si les autorités sénégalaises et le Hcr ne prennent aucune décision, nous avons décidé de terminer notre vie ici au siège du Hcr. Nous n’allons pas quitter le Hcr. Et, s’il le faut, nous allons faire recours à la justice internationale et nous allons saisir le président de la République…« , menacent ces réfugiés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here