Après que la chambre criminelle de Mbour a condamné Cheikh Béthio Thioune à 10 ans de travaux forcés et 200 millions de francs Cfa, à payer solidairement avec les autres condamnés, le fils du guide religieux, Serigne Saliou Thioune, est monté créneau pour contester ce verdict. Ce, en considérant cette décision comme une cabale montée contre son père. « Comment comprendre que le tribunal ait refusé l’excuse présentée par les avocats du guide religieux sur la base de dossier médical certifié par ses médecins et décidé de le juger par contumace ? », s’est interrogé Serigne Saliou Thioune, face à la presse. Qui estime que les droits de son père pour un procès équitable ont été violés.

A l’en croire, il est d’autant plus indiqué que l’état de santé actuel du chef des Thiantacounes est une résultante directe de sa première arrestation. Ce, parce que les autorités judiciaires avaient, à l’époque, refusé de lui accorder une liberté provisoire pour qu’il aille se soigner en France. « Je leur tiens exceptionnellement responsables de tout ce qui arrivera au marabout », a déclaré Serigne Saliou Thioune.

Pour lui, son père est blanc comme neige dans cette affaire « parce qu’il n’y a aucun élément attestant que ce dernier coupable des faits qui lui sont reprochés. » En outre, poursuit-il, aucun des accusés n’a soutenu, devant le prétoire, que Cheikh Béthio est le commanditaire de cette affaire. La reconstitution des faits a prouvé qu’il n’était même pas au courant des faits », a-t-il expliqué avant d’appeler les talibés au calme.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here