Les besoins du marché national en moutons pour la Tabaski 2019, sont estimés, en 2019, à plus de 810 mille têtes dont 260 mille pour la région de Dakar. La précision est faite par le ministre de l’Elevage et des Productions animales, Samba Ndiobène KA, qui co-préside avec son collègue en charge des Finances et du Budget, Abdoulaye Daouda Diallo, une réunion sur la préparation de la célébration de l’Aïd El Kébir. Le processus de préparation a démarré par « un atelier-bilan tenu le 9 mai dernier », assure l’autorité de tutelle. Qui rappelle que le chef de l’Etat a instruit au gouvernement « de prendre toutes les mesures idoines pour permettre aux différents opérateurs d’exercer convenablement leurs activités afin de satisfaire la demande en moutons au niveau national ».

En outre, souligne-t-il, les estimations des besoins en moutons pour la Tabaski 2019 s’appuient sur les statistiques enregistrées en 2018, lesquelles ont montré « un niveau satisfaisant d’approvisionnement » : « En 2018, à la veille de la Tabaski, plus de 980 mille têtes de bêtes ont été présentées dans les différents marchés du pays dont 259 mille dénombrées à Dakar, un excédent de plus de 120 mille têtes enregistré. »

La réunion de ce jeudi 4 juillet avec les parties prenantes, à l’auditorium de la sphère ministérielle de Diamniadio, vise une « bonne coordination » dans le cadre du processus de préparation de la fête, indique Abdoulaye Daouda Diallo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here