Les policiers avaient promis au lutteur Wouly de bénéficier d’un laissez-passer si jamais il parvenait à terrasser leur collègue et lutteur, Big Pato. Chose promise, chose due. Le lutteur de Réfane, pourra désormais circuler et passer là où tout le monde n’a pas le droit, sur un territoire déterminé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here